Smooth Gallery

Les piliers de l'Eglise

La Vierge et l'enfant entourés de Pierre et de Paul

Les piliers de l'Eglise Les piliers de l'Eglise

La tour, paysage familier

Le clocher de Liausson

La tour, paysage familier La tour, paysage familier

La Sainte Table

La table du Sacrifice, où Jésus s'offre en innocente Victime.

La Sainte Table La Sainte Table

Viraux de l'église de Clermont Saint Paul

Une invitation à prier.

Viraux de l'église de Clermont Saint Paul Viraux de l'église de Clermont Saint Paul

La vierge miséricordieuse

Marie exauce nos prières

La vierge miséricordieuse La vierge miséricordieuse

Visage de France,

Visage de Chrétienté

Visage de France, Visage de France,

Le Christ en croix, les bras ouverts,

Pour accueillir toute la souffrance du monde.

Le Christ en croix, les bras ouverts, Le Christ en croix, les bras ouverts,

La Vierge veille

Du sommet de la tour nous sommes sous son regard bienveillant

La Vierge veille La Vierge veille

Paysage d’automne,

Hommage au Créateur.

Paysage d’automne, Paysage d’automne,
Page Facebook

Visitez aussi notre nouvelle page Facebook: https://www.facebook.com/saintpaulcoeurdherault/

 
Devenir une communauté de Vie qui donne vie…

« Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. » Comment, en paroisse, nous enracinons-nous dans cette Parole du Christ ? Comment recevons-nous la Vie et devenons-nous une communauté vivante qui porte une nourriture à nos contemporains : notamment les nouvelles générations, et ceux qui sont en marge ou en fragilité ?

Ce pourrait être une reformulation de l’orientation qui nous est donnée pour les années à venir (voir l’édito du Père Alain dans Paroiss’info d’octobre 2017). Sur cette orientation, une as-semblée paroissiale a travaillé le 30 septembre dernier en présence du Père Gérard Blayac, vicaire général de notre archevêque. 50 personnes y ont été conviées afin que tout clocher ou tout groupe chrétien soit représen-té. Les personnes qui ont répondu ont compris qu’elle représentait leur villa-ge ou leur mouvement. Ce fut un temps de partage, de recherche de cohésion, de célébration, d’écoute mutuelle.

A partir des thèmes de l’orientation, ont surgi des idées de mise en œuvre. J’en résume (et donc appauvrit) les énoncés :

  • Messes : soigner l’accueil à la porte d’entrée, impliquer les plus jeunes, covoiturage, structurer un groupe de servants d’autel
  • développer les groupes de lecture biblique
  • développer notre présence auprès des personnes malades ou isolées, parrainage d’anciens par des jeunes
  • soigner la communication : affichage, infos sur les groupes existants, site internet, foire aux associations paroissiales, paroiss’info, invitations personnelles, témoignages, réseaux sociaux, contacter, inviter
  • temps conviviaux, fête annuelle des enfants baptisés, messes uniques.

 

Il faudra regarder comment donner suite à ces idées, tout en discernant comment nous préparer à des paroisses qui vont changer forcément de visage ( 30 prêtres de moins de 60 ans pour 62 paroisses et même tableau pour les laïcs).

Déjà les dimanches, à toutes les messes, le mot d’accueil et la prière universelle ont été préparées par une rencontre de personnes de plusieurs villages, et il y a dans cet acte un signe de communion. De même que le prêtre est au service de tous les clochers, et les célébrants des obsèques, pareil, et les organistes, pareil,… et les bâtiments, pareil… Ceux qui font tout seuls conduisent eux-mêmes et leur communauté sur un chemin stérile.

« Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. »

En communion avec le Christ et avec son corps que sont nos frères et sœurs de tout groupe, nous devrions entrer dans cette Vie que le Christ veut nous communiquer. Nous avons encore beaucoup à apprendre, à convertir nos fonctionnements. En Christ, un chemin doit se révéler à nous, c’est en prenant le temps de nous rencontrer que nous le discernerons.

P. Laurent Harmandon

 
Parois'info novembre 2017